Comment être une locomotive pour la transition en tant que développeur immobilier?

Depuis 2019, Dominic Rodier et Vincent Lainesse, développeurs et partenaires chez Biophilia développement durable, sont accompagnés dans le cadre de l’initiative Construire avec le climat de Vivre en Ville pour la réalisation du projet Biophilia Saint-Hyacinthe. À la recherche constante de nouvelles manières d’adapter leurs méthodes pour répondre aux enjeux de la transition écologique, Dominic et Vincent partagent leur expérience.

«L’objectif avec Biophilia est d’arriver à faire basculer notre manière d’aborder le projet immobilier à savoir : pour qui on génère de la valeur? Nous avons dû tourner le modèle de gestion conventionnel à l’envers. Les bénéficiaires de nos projets ce ne sont plus des investisseurs, ce sont des villes, des citoyens, des commerces locaux et nos enfants.» – Dominic Rodier

Biophilia développement durable: pour allier abordabilité et durabilité

Biophilia développement durable est le fruit de l’association de deux passionnés aux expertises complémentaires. Tous les deux cherchent à montrer comment l’innovation dans le domaine de l’immobilier est cruciale pour arriver à créer des milieux de vie stimulants, durables et abordables au cœur des collectivités québécoises. Les étoiles se sont alignées pour eux en 2019 lorsqu’ils ont été approchés par des entreprises de la région de Saint-Hyacinthe qui désiraient repenser la manière de loger leurs travailleurs étrangers temporaires.

Dominic et Vincent n’ont pas hésité à saisir l’occasion pour appliquer les idées d’innovation qui mijotaient dans leur esprit depuis quelque temps. Afin de se doter de toutes les ressources nécessaires, ils ont créé Biophilia développement durable dans la foulée de la Stratégie nationale sur le logement de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Leur entreprise a pour mission de développer un produit immobilier qui permettra de fournir des logements abordables et ancrés dans la communauté, tout en intégrant des mesures pour lutter contre les changements climatiques.

Le projet-pilote Biophilia Saint-Hyacinthe vise à développer un modèle d’habitation mixte et innovant afin de répondre aux besoins des travailleurs temporaires. En plus du logement, le modèle Biophilia mise aussi sur un important volet d’intégration sociale et d’éducation.

Les défis de défendre un modèle émergent

«Le défi est de mener le projet à terme et de faire connaître le modèle Biophilia pour donner l’envie aux municipalités et aux différentes parties prenantes d’en réaliser un chez eux.» – Vincent Lainesse

L’un des premiers défis auquel ils font face est le délai de production plus long que pour les projets conventionnels. Connaissant bien le marché, ce n’est pas une surprise pour eux: enraciner un modèle de développement dans la communauté tout en intégrant des mesures de lutte contre les changements climatiques et d’inclusion des populations vulnérables prennent du temps.

Dominic et Vincent ne se laissent pas décourager par ce constat. Ils sont convaincus que, d’ici quatre à cinq ans, le marché évoluera et que leur produit sera bien positionné dans un marché immobilier renouvelé.

Mais tout n’est pas gagné d’avance. Ils doivent livrer le projet pilote de Saint-Hyacinthe afin de prouver que leur modèle est réalisable et qu’il est possible pour une entreprise privée de développer des logements à la fois abordables et durables. C’est dans ce contexte que le projet Construire avec le Climat de Vivre en Ville a pris tout son sens.

La force des partenariats et d’outils bien rodés

«Nous devons nous allier avec un maximum d’acteurs et de collaborateurs. Nous l’avons fait avec Vivre en Ville, avec les municipalités, les organismes de développement économique, les organismes d’accueil de travailleurs étrangers temporaires, les cégeps, les universités et d’autres entreprises.» – Vincent Lainesse

Pour arriver à surmonter les défis, les deux développeurs mentionnent sans hésiter la force de la communauté et du réseautage et c’est ce qu’ils ont trouvé en participant à la table des développeurs initiée dans le cadre du projet Construire avec le Climat de Vivre en Ville.

La table des développeurs a été particulièrement utile pour échanger et en apprendre plus sur les modèles de financement et les mesures de lutte aux changements climatiques déjà implantés par d’autres développeurs. Ils soulignent qu’en voyant ce que les autres faisaient, ils ont pu aller plus loin dans leur projet.

Toujours pour arriver à relever le défi de livrer le projet Biophilia Saint-Hyacinthe au-delà des attentes, l’accompagnement de Vivre en Ville a aussi été utile lors de la sélection des professionnels pressentis pour la conception du projet. Grâce à la grille d’évaluation des professionnels et celle portant sur les mesures de lutte aux changements climatiques, ils se sont basés sur des critères objectifs pour appuyer leurs recommandations et façonner leurs offres de services. Dominic conclut en expliquant que: « Les choix de firmes que nous avons recommandées sont axés sur les outils fournis par l’équipe de Vivre en Ville.»

Être une locomotive pour la transition

«Nous avons une très grande responsabilité, car nous modifions le territoire et les milieux de vie déjà existants. En effet, nous transformons les villes, nous logeons des gens, nous avons donc un métier important qui doit être pris au sérieux.» – Dominic Rodier

Pour Dominic et Vincent, le mouvement pour l’équité sociale et la protection de l’environnement ira en grandissant au sein de la population québécoise. Les développeurs auront alors un grand rôle à jouer afin de créer une offre de logements abordables et performants pour les populations les plus vulnérables.

Leurs conseils aux autres développeurs? Soyez créatifs et remettez en question les modèles existants afin d’essayer de saisir les occasions dans le marché visé. Pour eux, le modèle de développement conventionnel a une date de péremption. Le milieu du développement immobilier est maintenant mûr pour de nouvelles formules qui seront à la hauteur des défis sociaux et environnementaux importants que nous réserve l’avenir.

Apprenez en plus sur la communauté de développeurs de Construire avec le climat en lisant notre blogue.

À propos des fondateurs

Depuis 2005, en tant que développeur, constructeur et opérateur d’immeubles, Dominic Rodier conçoit des projets immobiliers complets pensés pour le long terme. Après plusieurs années à tenter de concevoir des immeubles locatifs intégrant des mesures pour lutter contre les changements climatiques, il a expérimenté les défis de modéliser économiquement l’innovation dans une logique de logements ou de condos au marché.

Vincent Lainesse est impliqué dans le domaine de l’immobilier depuis plusieurs années. Il met son savoir-faire en développement, en courtage immobilier ainsi qu’en opération d’immeubles au service des communautés afin de créer des projets immobiliers humains et intelligents.